Zinedine Zidane en conférence de presse :  »On est en quarts de finale, Il faut profiter maintenant et bien se reposer »

Zinedine Zidane s’est présenté en conférence après la victoire 4_1 du Real Madrid face à Atalanta en ligue des Champions :

Le Niveau de l’équipe par rapport à il y a quelques années:
« On a joué un super match aujourd’hui. C’était complet du début à la fin, quand on a ce sentiment on est heureux. On est en quarts de finale, Il faut profiter maintenant et bien se reposer. C’est ce que c’est, nous sommes heureux parce que nous avons contrôlé le match défensivement et offensivement, nous avons pu marquer des buts « .

Enfin l’efficacité devant le but :
« On va essayer et pourquoi est-ce impossible? On est là pour ça, ça va être difficile mais on est vivant dans les deux compétitions. Ce que je peux vous dire c’est qu’il faut profiter des buts et de notre jeu . Quand vous le préparez et qu’ils sortent bien sur le terrain. Je suis content pour eux. « 

Vinicius: « Il est très bon, quand il attrape le ballon et qu’il a de l’espace, ça fait une différence. Petit à petit il va bien, il s’entraîne bien et veut toujours donner le meilleur à l’équipe. Je suis content du penalty parce que c’est le but du 2-0. »

Hazard et son éventuelle opération: « Je ne suis ni médecin ni la bonne personne pour dire ça. La décision sera prise dans les prochains jours. Aujourd’hui, il ne l’a pas été parce qu’il a eu mon autorisation. Demain, il sera avec nous et nous verrons ce qui va se passer. « .

Le 3-5-2: « De temps en temps, nous pouvons le faire. Ce n’était pas une répétition contre Elche, aujourd’hui nous l’avons fait à nouveau, mais nous pouvons jouer différemment aussi. »

Ramos: « Chaque jour est très important pour nous. Mais pas seulement maintenant, depuis de nombreuses années également. Je veux qu’il soit avec nous. »

Luka Modric : « Il est très intelligent. Il a 35 ans mais on ne peut pas le voir sur le terrain. De toute façon, s’il veut être entraîneur il l’a à l’intérieur, il connaît le football. S’il le veut. , il le sera. Je suis content. Aujourd’hui, jouer à double pivot avec Toni est une merveilleuse compréhension. En fin de compte, c’est bon pour l’équipe. Du début à la fin, nous ne baissons pas la garde. comme ça, nous sommes difficiles à battre. « 

Les Trentenaires et leur possible retraite : « J’ai décidé d’arrêter quand j’avais 34 ans, mais ils ont faim, ils veulent toujours faire l’histoire et gagner des trophées. Je suis heureux pour eux et pour les Madridistas, je suis heureux. pour tous les joueurs. «