Ryan Cherki réfléchit à son avenir, un club intermédiaire avant d’atterrir à Madrid

© Getty Images

Le milieu de terrain français prometteur n’a pas eu une seule minute contre Troyes et son entraîneur a perdu trois attaquants pour la Coupe d’Afrique.

Rayan Cherki reçoit depuis des années toutes sortes d’éloges en France. Ils le considèrent comme l’une des jeunes promesses du football et, depuis qu’il avait 16 ans, il était déjà associé au Real Madrid.

Les relations entre Madrid et Lyon sont splendides. Avant toute autre équipe, et moins si elle dispute la Ligue 1, Jean-Michel Aulas préfère trouver un accord avec Florentino Pérez.

Pourtant, le journal L’Équipe rapporte ce mardi que Cherki pourrait aller dans un club intermédiaire avant de débarquer au Bernabéu. Son manque d’opportunités avec Peter Bosz le fait repenser à son avenir dans l’équipe où il a toujours voulu réussir.

Alors que le Real Madrid ne finit pas de se lancer, le milieu de terrain considère qu’il pourrait avoir plus d’importance dans une autre équipe importante en Europe et que, si tout se passe bien, cela lui ouvrirait les portes du Santiago Bernabéu.

Cherki n’a jamais eu de problème à admettre qu’il est madrilène et son rêve est de porter le maillot blanc. Il regarde avec admiration de loin Camavinga, un pilier fondamental pour Ancelotti, et reste également attentif à l’avenir de son compatriote Mbappé.

Cherki est jeune et a tout l’avenir du monde devant elle. Seul le temps nous dira s’il aura un jour l’opportunité de jouer pour le Real Madrid. Sa qualité est incontestable et, comme il ne se sent pas exploité, il commence à entrevoir l’idée d’une équipe intermédiaire pour acquérir suffisamment d’expérience pour le catapulter dans la capitale espagnole.